Les orphelins de Duplessis

Dans les années 1930 à 1960, durant la Grande Noirceur sous le gouvernement de Maurice Duplessis, les mères célibataires sont contraintes d'abandonner leur bébé à la crèche immédiatement après leur naissance. Cette période sombre de l'histoire du Québec scelle le sort des enfants nés hors-mariage. La plupart d’entre eux, en plus de subir des conditions de vie très difficiles, ne retrouveront jamais leurs mères biologiques,.

 

La petite boite en Plexiglas illustre cette quête de l’enfant perdu. D’un côté, des petites épingles sont prisonnières de l’espace clos qui rappelle l’enfermement des petits orphelins. Leur accumulation ne permet pas de laisser passer la lumière. L’autre partie de la boîte, translucide et clair, se laisse au contraire baigner de clarté. Une épingle à laquelle est délicatement attaché un ruban rose représente l’espoir qui brille pour chacune de ces mères, de pouvoir un jour, renouer le lien filial initialement rompu.

Boîte en Plexiglas, ruban, épingles. 2018.

@Anne-Yvonne Jouan reserved